KRONOS : Qui sommes-nous ?

Soyez les bienvenus sur KRONOS, blog d'expression, d'information et de partage consacré à l'archéologie mystérieuse au sens large, et plus ou moins dans le même état d'esprit général que la revue belge KADATH, fondée en 1974, ou que la publication française ATLANTIS, avec son impressionnante longévité (depuis 1926). KRONOS est également ouvert à tout ce qui s'inscrit dans la démarche de chercheurs-auteurs indépendants et dissidents, comme entre autres Peter Kolosimo, Erich Von Däniken , Graham Hancock, Denis Saurat, etc. Mais tous articles ou videos concernant tout simplement l'archéologie et l'histoire antique, protohistorique et préhistorique officielle au sens large sont aussi susceptibles d'être relayés ici, comme pistes de réflexion et sources d'informations.

samedi 14 juin 2014

Des runes proto-germaniques dès l'Âge du Bronze

 

L'article et la photo qui suivent, tirés de l'excellente page Facebook "Symboles païens et inscriptions runiques" ( http://www.facebook.com/pages/Symboles-pa%C3%AFens-et-inscriptions-runiques/230064080465741 ), confirment ce qui a toujours été ma conviction : les runes, comme la Tradition germano-nordique dans son ensemble sont en réalité beaucoup plus anciens que ne l'affirme l'Histoire officielle, et ne sont en outre pas d'inspiration orientale...

H.C.

SIGNES PROTO-RUNIQUES ET AUTRES SYMBOLES PROTO-GERMANIQUES...

La photo présente des gravures rupestres de Hunn Søndre (Borge, Fredrikstad) dans le sud de la Norvège. Elles datent de l'âge du bronze proto-germanique, entre 1800 et 500 avant notre ère. Elles sont donc bien antérieures aux runes et au panthéon germano-nordique tel que nous l'ont livré les Eddas du moyen-âge. Et pourtant on retrouve déjà des traces de cette tradition païenne germano-nordique.

Ce sont des traces évidentes mêmes. On reconnaît en effet sans problème deux différentes formes de la rune Algiz (Elhaz). De plus, à droite sur la photo se trouve gravé un marteau. Ce symbole de l'âge du bronze anonce le grand Dieu au marteau Donar / Thor.
Sur le bas de la photo se trouvent également une barque solaire, motif typique de cette époque, ainsi qu'un symbole lunaire. Ce dernier représente la phase croissante de la lune.

Cette proto-rune Algiz et ce marteau du Dieu de la foudre démontrent par leur présence à une époque si reculée, que la tradition païenne proto-germanique n'a pas eu besoin de modèles du proche-orient pour forger son identité religieuse propre. Car hélas il existe encore des théories de ce genre qui voudraient nous faire croire que la culture serait venue uniquement d'orient...

Honneur à nos ancêtres !
  
 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire